La simulation assurance taxi est indispensable de nos jours vu la prolifération des compagnies d’assurances et des offres sur le marché. Une comparaison des prix s’avère indispensable pour un gain de temps et un gain d’argent.


Vous cherchez un contrat complète et compétitive ?
Les solutions ? Qu'en est-il des tarifs ?

auto résilié

Devis Auto gratuit et sans engagement !

Simulation assurance taxi

La simulation assurance taxi nous permet de connaître avec exactitude les montants que nous aurons à payer périodiquement pour notre voiture. Elle nous facilite les calculs sachant qui sont basés sur plusieurs critères. Les simulations en ligne sont le plus souvent proposées par les assureurs, mais également par des organismes indépendants.

Le formulaire

Pour la simulation assurance taxi, les assureurs mettent à votre disposition un formulaire pour pouvoir effectuer le calcul. Pour pouvoir le faire, ayez avec vous votre permis de conduire ainsi que la carte grise de votre véhicule. Il faut dire que les critères peuvent différencier d’une compagnie à une autre. Cependant, nous vous donnons ici, les critères de bases.

Le véhicule

Le type, le pays d’immatriculation, sa couleur : si elle est rouge, elle représente plus de risques d’accidents selon les études des assureurs !

La personne

Le conducteur est-il propriétaire ou non ? Est-ce que vous avez déjà eu un retrait de permis ? Votre âge ? Votre profession ? Votre parcours auprès des assureurs, notamment le bonus malus.

La tarification

Les tarifs peuvent varier d’une compagnie à une autre et peuvent même être du simple au double d’où l’utilité de faire des comparaisons. La simulation assurance taxi vous permettra en un temps record, d’avoir à disposition les tarifs d’une trentaine, voire quarantaine d’assureurs, selon le site. La simulation est gratuite et vous serez libre de choisir l’offre qui vous intéresse le plus. Le fait d’effectuer la simulation assurance taxi sur un site précis ne vous engage en rien.

Les garanties

Il y a beaucoup de garanties qui entourent l’assurance. Il faut savoir que toutes les garanties présentées par les compagnies d’assurances ne sont pas obligatoires, comme le cas de la responsabilité personnelle par exemple. A vous de faire le choix. Il y a bien évidemment les garanties obligatoires : l’assurance responsabilité civile. Elle est une sorte de protection des passagers de l’assuré, en cas d’accident. Il y a des garanties facultatives. Citons entre autres : la garantie contre les vols, les bris de glace, les collisions entre tiers, les protections juridiques…

Notez cependant que la garantie « conducteur » doit être comprise dans votre assurance taxi : c’est une sorte de rente en cas d’accident corporel, bien qu’elle soit en option mais pas obligatoire. A noter que l’article L211 du code des assurances stipule que : « toute personne physique ou toute personne morale autre que l’Etat, dont la responsabilité civile peut être engagée en raison de dommages subis par des tiers résultant d’atteintes aux personnes ou aux biens dans la réalisation desquels un véhicule terrestre à moteur, ainsi que ses remorques, ou semi-remorques, est impliqué, doit, pour faire circuler lesdits véhicules, être couverte par une assurance garantissant cette responsabilité. »….d’où le besoin d’assurer son véhicule.

les franchises et limitations aux contrats d’assurance

Les franchises constituent une restriction aux garanties souscrites dans le cadre de votre assurance taxi. La franchise, c’est la somme d’argent qui restera à votre charge en cas de sinistre dont vous êtes responsable ou alors si le conducteur responsable n’est pas identifié. Elles amoindrissent la portée des obligations de la compagnie d’assurance. L’existence de franchises dépouille les garanties de leur substance et augmente, donc, le coût du préjudice à la charge de l’assuré. Il est recommandé d’analyser scrupuleusement votre contrat d’assurance taxi, afin de débusquer les clauses susceptibles de vider votre police d’assurance de sa substance. Les franchises sont très élevées, notamment en cas de vol (infraction la plus courante et la plus coûteuse pour les mutuelles d’assurance qui rechignent à vous verser des indemnités parfois élevées. Pensez à recalculer le montant de vos indemnités, en réévaluant, à la suite de votre assureur, les critères de fixation des remboursements qui vous sont dus.

Certains assureurs fixent arbitrairement des plafonds de prise en charge. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence. Il existe trois catégories de franchise :

  • La franchise simple : la compagnie d’assurance fixe le montant d’une franchise. Tout dommage dont le montant serait inférieur au dit-montant ne sera pas remboursé. Par contre si ce seuil est dépassé l’assureur s’engage à vous reverser une indemnité. Exemple : la franchise s’élève à 200 euros, les dégâts, à 150 euros. Il n’y aura donc aucune indemnité.
  • La franchise absolue, dans ce cas, le montant de la franchise est déduit de l’indemnité versée par l’assureur. Elle peut être fixé arbitrairement par la mutuelle d’assurance ou tenir compte de l’estimation du dommage. Exemple : montant forfaitaire de 545 prévue quelque soit le montant du préjudice. Si les dégâts s’élève à 780 euros, l’assureur n’indemnisera l’assuré qu’à hauteur de 545 euros. La mutuelle peut, en revanche décider de rembourser l’équivalent du dommage, soit 780 euros.